01 janvier 2020 ~ 0 Commentaire

Le pays d’Auray et les îles ont gagné 3 302 habitants

Le pays d’Auray progresse, mais de façon maîtrisée.(

Le pays d’Auray progresse, mais de façon maîtrisée. (Le Télégramme / François Destoc)

Les chiffres de l’Insee viennent d’être dévoilés. Le Pays d’Auray continue à progresser, mais de façon maîtrisée. Auray a stabilisé l’afflux de nouveaux habitants et les communes littorales essaient d’endiguer (un peu) la fuite de leurs habitants.

1. Auray a dépassé les 13 500 habitants

L’évolution de 2012 à 2017 confirme ce que les rapports de l’Insee dessinent année après année : le pays d’Auray est attractif. Très attractif. Le territoire d’Auray Quiberon Terre Atlantique, (qui a remplacé en 2014 Auray communauté en englobant trois autres communautés de communes) enregistre de nouvelles installations qui poussent Aqta à développer plus de services, plus de compétences. Auray, en se rapprochant des 15 000 habitants et en faisant valoir la proximité des communes voisines (Brec’h, Crac’h, Pluneret…) pourrait prétendre d’ici quelques années à aider Aqta à passer au stade de la communauté d’agglomération, ce qui ouvre à plus de possibilités et moyens… mais aussi à plus de responsabilités. Nous n’en sommes pas là. Mais si Auray continue à séduire, elle a stabilisé son évolution : après l’envol du début des années 2010 (près de 1 500 habitants en cinq ans), la ville enregistre sur cette dernière mesure une progression de 856 habitants, la faisant passer de 12 771 à 13 627, soit une progression de 1,3 %. La limitation de la surface urbanisable lors du dernier PLU a sans doute permis de maîtriser les flux, mais la demande reste forte.

2. La commune qui progresse le plus est…

Et c’est une surprise puisque c’est Le Bono qui affiche la meilleure progression (3 %) passant de 2 124 habitants à 2 466, soit 342 Bonovistes de plus. À cheval entre les territoires alréen et vannetais, Le Bono peut également se targuer d’avoir l’un des plus beaux ports de la région… Juste derrière, en pourcentage, il y a Landévant avec 403 nouveaux habitants, mais surtout une progression de 2,3 % pour atteindre 3 810 habitants (3 407 lors du rapport précédent). La proximité de la voie express, l’espace encore disponible et l’arrivée de nouveaux services et structures incitent les jeunes ménages à s’y installer. Mêmes causes, mêmes effets du côté de Pluvigner, la deuxième commune du pays d’Auray : 7 543 habitants, 331 gagnés pour une progression de 0,9. Belz (3 711, habitants, 207 gagnés) ; Brec’h (6 637 contre 6 616, un gain de 0,1 %) ; Camors (3 030 contre 2 910, + 120) ; Crac’h (3 339 contre 3,285, + 54) ; Erdeven (3 666 contre 3 488, + 178) ; Landaul (2 298 contre 2,166, + 132) ; Locoal-Mendon (3 416 contre 3 241, + 175) ; Ploemel (2 888 contre 2 639, + 249) ; Plougoumelen (2 439 contre 2 417, + 22) ; Plumergat (4 112 contre 3 774, + 338) ; Pluneret (5 722 contre 5 246, + 476) ; et Sainte-Anne-d’Auray (2 708 contre 2 576 avec 132 nouveaux habitants) se joignent à l’effort collectif pour faire progresser le pays d’Auray.

3. Toutes les communes littorales ne baissent pas

On a coutume de penser que le prix de l’immobilier rend inaccessible le littoral, surtout pour les jeunes ménages qui veulent s’installer dans ses communes. C’est en partie vrai pour La Trinité-sur-Mer, qui perd (un peu) : 1 610 contre 1 635 ; Étel (1 971 contre 2 040, – 69) ; Locmariaquer (1 566 contre 1 600, – 34) ; Saint-Pierre-Quiberon (2 060 contre 2 116, -56) ; et surtout Quiberon (4 741 contre 5 008, -267) et Saint-Philibert (1 496 contre 1 612,-116). Mais, et c’est nouveau, Carnac inverse la tendance et enregistre 4 251 habitants contre 4 204 (+ 47), tout comme Plouharnel avec 2 160 et surtout, avec 34 petits nouveaux. Comme quoi, il n’y a pas de fatalité.

4. Les îles tiennent la marée

Les îles ne prennent pas le bouillon : Bangor enregistre même une progression de 53 nouveaux venus, qui rapprochent la commune de Belle-Ile du millier d’habitants : 999 ; Locmaria suit aussi avec 31 îliens de plus, pour arriver à 868. Sauzon, avec 988 contre 909, attire 79 nouveaux îliens. Le Palais est stable avec la perte de 7 habitants pour se maintenir à 2 571. Hoedic (99 contre 121, -22) et Houat (231, -18) sont un peu à la traîne.

 , »

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus